Collectif AESH 59-62

Pour nous informer et défendre les droits des aesh, avs

AESH en CDD en contrat aidé de droit privé (CAE/CUI)

Les AESH en CDD en contrat aidé de droit privé ( CAE/CUI):

Ils sont recrutés en contrat à durée déterminée de droit privé pour une durée de 2 ans maximum.

A l’issue de ces deux années, ils peuvent faire acte de candidature à un poste d’AESH en contrat à durée déterminée de droit public.

CONDITIONS DE RECRUTEMENT :

Être éligible au contrat aidé, Contrat Unique d’Insertion

Sont concernées par ces contrats les personnes ayant des difficultés d’accès à l’emploi, dont l’éligibilité est prononcée par le préfet de chaque région, Pôle emploi en étant le vecteur.

Il s’agit de contrats de droit privé, de 20 heures hebdomadaires, à durée déterminée, renouvelables à hauteur de 24 mois maximum, pouvant aller jusqu’à 60 mois pour les travailleurs handicapés et les salariés âgés de plus de 50 ans

Selon le blog du Mouvement national des précaires de l’Education nationale :

http://mouvement-national-precaires-education-nationale.blog4ever.net/derogations-pour-renouveler-contrat-caecui

“La durée de l’aide à l’insertion professionnelle attribuée au titre du CUI-CAE ne peut excéder le terme du contrat de travail. L’attribution de l’aide peut être prolongée dans la limite d’une durée totale de 24 mois.

Des dérogations à cette durée maximale sont admises :

  • Si vous êtes âgé-e de 50 ans et plus, même si votre anniversaire de prise de 50 ans tombe le dernier jour de votre CDD.
  • Si vous êtes reconnu-e travailleur handicapé-e ; la durée maximale de 24 mois peut être portée, par décisions de prolongation successives d’un an au plus, à 60 mois. La condition d’âge s’apprécie à l’échéance de la durée maximale de l’aide, c’est à dire au dernier jour de votre CDD.
  • Pour vous permettre d’achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation pendant votre CDD. La prolongation est accordée pour la durée de la formation suivie par le salarié restant à courir et dans la limite de 60 mois ; la durée de cette prolongation ne peut excéder le terme de l’action concernée. La demande de prolongation déposée par l’employeur est accompagnée des éléments mentionnés à l’article R. 5134-35 du code du travail.“

Source : http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/les-fiches-pratiques-du-droit-du,91/contrats,109/le-contrat-unique-d-insertion,10998.html

Attention, le passage à un contrat d’AESH « de droit public » n’est pas automatique

Concernant les fonctions, ce n’est plus possible pour les AESH en CAE/CUI d’être AESHco, seules les AESH de droit public peuvent l’être.

Les CAE/CUI ne peuvent être que des AESH mutualisé-e-s et des AESH individuel-l-e-s.

 

Formation professionnelle des CAE/CUI :

ce n’est pas à leur initiative qu’ils doivent suivre une formation professionnelle qualifiante, c’est une obligation impérative de l’employeur.

pour les CAE/CUI c’est le CPF

une fin de contrat, tous statuts confondus n’est pas une démission.

%d blogueurs aiment cette page :