Collectif AESH 59-62

Pour nous informer et défendre les droits des aesh, avs

Informations syndicales

  • Les nouveaux guides aesh et cui-cae 2016 sont arrivés !

     visuel-aesh-2016

    visuel-cui-2016

    AESH-CUI-CAE :le SNUipp-FSU se mobilise pour les précaires

    Compte-rendu de l audience du 22 juin au rectorat suite au rassemblement.

     

    A l’occasion de la Conférence nationale du handicap, le président de la République a annoncé de nouvelles mesures concernant l’accompagnement des élèves en situation de handicap, dont la transformation sur 5 ans des emplois CUI-AVS en AESH.

    > Le SNUipp-FSU a porté ce mercredi 22 juin les doléances des CUI-CAE et AESH recueillies lors de sa campagne de réunions syndicales et de rencontres avec les personnels. Cette remise a été faite au ministère, ainsi que dans certains rectorats et directions académiques.

    > Lille, Toulouse, Troyes, Valence, Poitiers, Angers, Nantes, Bordeaux, Colmar, Annecy, Toulon, Avignon, Bobigny… A l’appel du SNUipp-FSU, les personnels en contrat CUI-CAE et AESH qui travaillent dans les écoles sur des missions handicap ou aide à la direction d’école se sont rassemblés pour une meilleure reconnaissance de leur emploi (renouvellement de contrat, conditions d’exercice, temps de travail, rémunérations).

    > Une délégation a été reçue au ministère pour remettre le cahier national de doléances compilant les remontées des personnels CUI-CAE et AESH que le SNUipp-FSU a rassemblés dans le cadre de sa campagne « Tout ce qui ne va pas, tout ce que nous voulons ». Questionnaires individuels, élaboration collective de doléances, recensement des difficultés et dysfonctionnements… les retours ont permis un listage des problématiques rencontrées et des attendus pour l’avenir.

    > Contrat, temps de travail, salaire, mobilité, formation, droits et conditions de travail, métier… de nombreuses demandes ont été mises sur la table du ministère.

    > Si la création de 32 000 postes d’AESH est bien confirmée, le calendrier sur 5 ans aussi, ce qui ne va pas du tout car au rythme annuel de 11 200 AESH, cela laisserait près de 30 000 personnes en CUI-CAE sur la touche. Le ministère précise aussi qu’il n’y aura pas transformation automatique des CUI-CAE en CDD d’AESH, mais qu’il faudra déposer sa candidature, passer un entretien et que les postes ne seront pas réservés aux seuls CUI-CAE. C’est inacceptable !

    >
    > Par contre, le ministère avait déjà identifié certains dysfonctionnements. Il travaille à un rappel du cadre réglementaire aux DASEN et recteurs pour notamment régulariser et harmoniser les pratiques (durée annuelle de travail des AESH, possibilités de renouvellement de contrat au-delà de 24 mois pour les CUI-CAE, utilisation des 3 semaines supplémentaires au-delà des 36 semaines travaillées…).

    > La balle est dorénavant dans le camp du ministère. Les doléances remises par le SNUipp-FSU doivent maintenant trouver des réponses satisfaisantes et tangibles pour l’ensemble des personnels CUI-CAE et AESH, qu’ils soient sur des missions d’accompagnement ou d’aide à la direction d’école. Aux côtés de ces personnels indispensables au fonctionnement de l’école, nous continuons d’agir.

    > Le SNUipp-FSU demandera une nouvelle audience à la rentrée pour obtenir rapidement des avancées sur le dossier.

    Si ces annonces sont une première reconnaissance de la précarité des contrats CUI et de la pertinence de nos revendications d’emplois pérennes, elles sont insuffisantes. Elles ne prennent pas en compte les difficultés et les dysfonctionnements que nous relevons toutes et tous au quotidien.
    Nous profiterons de cette mise en lumière de la précarité non-enseignante dans l’éducation nationale pour porter l’ensemble des doléances des personnels pour une meilleure reconnaissance de toutes et tous en terme d’emploi, de renouvellement de contrat, de rémunération et de conditions d’exercice.

    Cela passe par :

    -  la refonte immédiate du calendrier annoncé : la transformation annuelle de 11 200 contrats CUI en contrat AESH étalée sur 5 ans laisserait près de 30 000 CUI sur la touche ! Ce calendrier doit être revu et ramené à 2 ans ;

    -  la reconnaissance des CUI exerçant des missions d’aide à la direction et au fonctionnement de l’école ;

    -  des avancées sur le statut des AESH pour aboutir rapidement à un emploi statutaire de la Fonction publique et non plus un CDD/CDI de droit public moins protecteur ;

    -  le respect des droits des personnels CUI et AESH ;

    -  l’assurance pour toutes et tous, CUI comme AESH, de bénéficier d’un temps complet, d’une rémunération permettant de vivre décemment, d’une formation professionnelle qualifiante.

    Les doléances sont nombreuses et doivent être entendues.

     

  • CUI-CAE / AESH
    Doléances : « Tout ce qui ne va pas, tout ce que nous voulons ! »Dans la continuité de la journée du 15 octobre 2015 organisée par la FSU, le SNUipp-FSU s’engage dans une campagne aux côtés des personnels concernés.
    Dans chaque département, les personnels en contrats précaires sont appelés à établir des « cahiers de doléances ». Déposés dans un premier temps aux DASEN et recteurs, ces cahiers rassemblés seront ensuite portés au ministère en juin.

    Ajouter vos doléances : http://62.snuipp.fr/spip.php?article1333

     

 

  • Snuipp 62 : Réunion syndicale spéciale CUI-CAE / AESH, jeudi 4 février 2016 de 9h à 12 à Lens !

Modalités pour les réunions : Courrier de participation à l’IEN au plus tard 48h avant.

  • AESH
    Pour un véritable emploi statutaire à temps plein pour tou-te-sLe décret du 27 juin 2014, créant les AESH n’a apporté de solution satisfaisante ni pour les personnels, ni pour les élèves et les parents d’élèves concerné-e-s. Signez la pétition du SNUipp-FSU 62 pour un véritable emploi statutaire à temps plein pour tou-te-s !Télécharger la pétition :
    http://62.snuipp.fr/spip.php?article1276
%d blogueurs aiment cette page :