Collectif AESH 59-62

Pour nous informer et défendre les droits des aesh, avs

Nos missions

A lire : http://www.education.gouv.fr/cid53535/mene1022861c.html

 

LES MISSIONS DE L’AESH

  1. Texte officiel

Référence:circulaire n°2003-092 du 11 juin 2003–

Qu’il soit individuel ou collectif, l’accompagnement s’articule autour du Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) de l’élève et s’appuie sur quatre types de missions, constituant une réponse humaine à des besoins particuliers d’élèves handicapés, scolarisés en milieu ordinaire.

 

  1. Interventions dans la classe

Elles sont définies en concertation avec l’enseignant et selon le cas:

-aide aux déplacements de l’élève

-aide à l’installation matérielle de l’élève dans la classe

-aide à la manipulation du matériel scolaire

-aide au cours de certains enseignements

-facilitation et stimulation de la communication entre le jeune handicapé et son entourage

-développement de son autonomie

 

Fonction d’accompagnement de la vie quotidienne

L’Auxiliaire de Vie Scolaire :

  • Observe et rend compte des éventuels décalages entre les besoins exprimés dans le projet personnalisé de scolarisation de l’élève et les réalités du quotidien.
  • Apporte une aide compensatrice en matière d’hygiène, de confort, de communication, de sécurité.
  • Réagit avec pertinence à des situations d’urgence ou de conflit et en avertit les responsables concernés.
  • Participe à l’aménagement et à l’adaptation de l’environnement matériel et physique de l’élève, en lien avec les professionnels compétents.
  • Aide l’élève, le cas échéant et sous contrôle, dans la manipulation d’outils pédagogiques ou d’aides techniques adaptées.

 

Fonction de socialisation de l’élève

L’Auxiliaire de Vie Scolaire :

  • Assure, par une présence active et discrète et des comportements adaptés, la mise en confiance de l’enfant et de son environnement.
  • Repère les difficultés relationnelles éventuelles de l’élève ou les situations qui sont susceptibles de créer des obstacles à une relation.
  • Favorise les échanges directs, collectifs ou privilégiés entre l’élève et ses pairs, ainsi qu’avec les adultes.
  • Favorise la prise de parole de l’élève. Utilise et crée avec les professionnels compétents des outils facilitant la communication.
  • Encourage les progrès de l’élève dans la réalisation des activités en autonomie et en coopération avec d’autres élèves.

 

Fonction éducative visant l’autonomie de l’élève

L’Auxiliaire de Vie Scolaire :

  • Participe à l’animation des activités conduites par l’enseignant.
  • Contribue au soutien de l’élève dans la compréhension et dans l’application des consignes du travail pédagogique, en reformulant ou en utilisant les supports adaptés.
  • Fait part à l’enseignant de ses observations relatives au travail de l’élève.
  • Encourage et sécurise l’élève dans le travail à mener.
  • Assiste l’élève, si nécessaire, lors des examens, en référence aux textes en vigueur.

 

  1. Participations aux sorties de classes qu’elles soient régulières ou occasionnelles.

 

  1. Accomplissement de gestes techniques ne requérant pas une qualification médicale ou paramédicale, aide aux gestes d’hygiène.

 

  1. Participation aux Equipes de Suivi de la Scolarisation (ESS):

En tant que membre de l’équipe éducative, l’AESH, dans la mesure du possible, participe à toutes les réunions concernant les élèves accompagnés. Il lui est demandé d’établir un bilan de son travail d’accompagnement auprès de l’élève handicapé. Il est donc assujetti à une obligation de discrétion professionnelle.

L’AESH intervient exclusivement auprès d’élèves pour qui la MDPH a prescrit un accompagnement. Cependant sa participation à l’encadrement de groupes d’élèves, sous la responsabilité de l’enseignant, est possible si l’objectif visé est de faciliter l’intégration de l’élève handicapé.

L’AESH n’intervient pas au domicile de l’élève.

 

Fonction de communication avec les partenaires du Projet Personnel de Scolarisation (PPS)

L’Auxiliaire de Vie Scolaire :

  • A une obligation de discrétion professionnelle, il garantit la confidentialité des informations qu’il est amené à connaître par sa fonction.
  • S’approprie les objectifs définis par le Projet Personnalisé de Scolarisation de l’élève (PPS).
  • En tant que membre de l’équipe éducative participe à toute réunion concernant le devenir de l’élève.
  • Dans le respect partagé de la déontologie des professionnels, met en œuvre des consignes d’intervention adaptées définies par les intervenants spécialisés.
  • Rend compte du travail effectué au coordonnateur du dispositif, analyse en équipe ses expériences et ses difficultés.
  • Participe à l’évaluation et à l’évolution des pratiques professionnelles.
%d blogueurs aiment cette page :